ça m'enerve

Une mauvaise information m’a mise dans la mouise

Bonjour,

Je vous écris cet article aujourd’hui, car je me dis que j’aurais bien aimé avoir les bon renseignements au bon moment.

Car suite à de mauvaises informations, je me retrouve dans une mouise financière limite catastrophique.

Les organismes demandent désormais de communiquer par téléphone ou mail, et dissuade d’aller sur place. La prochaine fois, je ne les écoute plus et je vais sur place.

Voilà comment une période censé être tranquille, agréable lorsque vous êtes en congés maternité à vous occuper de votre nouveau né, ce transforme en véritable cauchemars financiers.

Lire la suite « Une mauvaise information m’a mise dans la mouise »

ça m'enerve

Envie de liberté

Dans la vie de tout les jours on a des obligations.

Parfois, on a tellement de chose à faire, qu’on se perd dans ses responsabilités, sans plus jamais penser à soi et à son propre bien être.

Les derniers mois furent dure…(et le sont encore) entre les soucis de travaux maison, qui n’en finissent plus …

Les humeurs des personnes qu’on aime qui joue au grand huit sans savoir pourquoi et ça vous fonce dessus à toute allure sans qu’on s’en rend compte.

Oui oui je sais, je suis dans la métaphore là…

liberté

Sans compter d’autre soucis, un peu plus sérieux malheureusement, que je placerais sous silence, tant que je n’en sais plus plus…

 

Bien quand tous ça vous tombe dessus, ne vous est-il jamais arrivé d’avoir envie de tout plaquer ?

Je  parle de vos obligations, de dire « merde » à tous ceux et celle qui vous prennent la tête et vous bouffe votre énergie positive (déjà bien entamé)

Et de s’arrêter, et réfléchir,

…. Réflechir à ce que vous, vous avez vraiment envie de faire… une activité ou autre. Un truc pour vous, rien que pour vous faire plaisir. Est-ce que ça vous arrive ? ou ça vous est déjà arrivé ? qu’avez-vous fait ?

 

Bien aujourd’hui ça m’est arrivé. Je roulais en direction de chez ma mère, et puis je me suis arrêté. J’avais envie de faire quelques  chose pour moi.

Et bien après, j’était super bien, j’ai un chouia culpabiliser, mais je me suis dis, j’ai rien fait de mal, ça m’a détendu